Réaliser une étude de marque en vidéo


Pour une grande entreprise, l 'étude de marque en vidéo propose de donner la parole à un large panel représentatif (300 à 1000 personnes) de la population pour nourrir les réflexions des départements marketing, publicité et qualité. Quelques conseils.

Quel est le contexte, sur quoi repose le sujet ?

Si faire un micro-trottoir géant ne demande pas une fine gestion de l’information, ce n’est pas une raison pour ne pas connaitre son sujet. Un journaliste ne doit pas simplement descendre dans la rue pour interroger les passants. Il doit en amont connaitre la problématique et son contexte. De cette connaissance, il pourra ainsi bénéficier d’une assise suffisante pour rebondir aux avis des gens et en dégager des réponses à valeurs ajoutées.

Quelles sont les questions à poser ?

L’entreprise qui commande une étude de notoriété aura le dernier mot sur le choix des questions. Le journaliste aura toutefois le devoir de suggérer une batterie de questions pertinentes. Son métier est de conseiller et proposer. Le client ne devra pas oublier que des réponses trop valorisantes ne sont jamais un gage de crédibilité. Il faut accepter l’idée d’avis contraires ou défavorables à la marque.

La sélection du journaliste

La plupart des journalistes ne disposent pas d’une forte aisance relationnelle et par timidité relègue le micro trottoir ou enquête à un stagiaire. Deux atouts sont essentiels : le courage et l’empathie. Le courage car matière première pour aller vers l’autre et l’empathie comme connexion émotionnelle avec le passant en vue d’acquérir la meilleure réponse.

Le rendu final

Souvent baclé esthétiquement, l'énquête jouit rarement d’un traitement graphique. C’est un erreur. Il doit au contraire bénéficié d’un habillage étudié, de musiques sélectionnées, d’une mise en scène de qualité.

Enquête de marque pour les grandes enteprises

Innovation depuis quelques temps et mieux que les sondages classiques, les services marketing s'intéressent de près aux études en vidéo basées sur un large panel de la population. Plus humaines, plus vivantes, plus précises, elles permettent de nourrir les réflexions à destination des services marketing et qualité.